Comte Louis
de Lauriston

Marques

Comte Louis de Lauriston

Nos produits

Calvados, Calvados Domfrontais, Pommeau de Normandie

Adresse

Rue du Mont Saint Michel
61700 Domfront

Horaires d'ouverture

Toute l’année du Lundi au Ven­dre­di de 9h à 12h et de 14h à 18h. 
Le Samedi de 9h30 à 12h.

Contact

Gustin Ratron
Tél. : +33 (0)2 33 38 53 96
Fax. : +33 2 33 37 99 97
g.ratron@calvados-lauriston.com
www.calvados-lauriston.com


Langues parlées

Français – Anglais 

Créée pour mettre fin aux productions frauduleuses de calvados dans la région du Domfrontais, la cave des Calvados Comte Louis de Lauriston offre aujourd’hui les trésors oubliés issus de ces distillations clandestines, une gamme unique de millésimes de plusieurs décennies exportés dans plus de 20 pays.

La région de Dom­front a tou­jours été le ber­ceau d’une agri­cul­ture fami­liale ras­sem­blant de petites exploi­ta­tions sépa­rées par des che­mins creux bordés de haies impé­né­trables. Pays de bocage, au sol acci­den­té, le Dom­fron­tais s’est révélé pro­pice aux acti­vi­tés clan­des­tines ; Le Dom­fron­tais a vu naître des Calvados fabri­qués l’hi­ver à la hâte pen­dant les nuits de grand vent où nul ne vou­lait s’a­ven­tu­rer pour contrô­ler la léga­li­té de la dis­til­la­tion ; jus­qu’à une cer­taine nuit de 1962 au cours de laquelle des agents zélés de l’Ad­mi­nis­tra­tion firent irrup­tion au milieu des frau­deurs en plein tra­vail. Dans l’heure qui suivit, affluèrent les agri­cul­teurs voi­sins, mys­té­rieu­se­ment aler­tés qu’un des leurs était en danger. Sub­mer­gés par le nombre, les agents du fisc furent contraints de s’a­li­gner contre le mur d’une étable face aux phares des trac­teurs et voi­tures dis­po­sés en demi-cercle. Voyant que les choses allaient tour­ner mal, on alerta le Comte Louis de Lau­ris­ton, alors Secré­taire Géné­ral de la Fédé­ra­tion des Exploi­tants Agri­coles, afin qu’il vienne sur les lieux trou­ver une issue à cette situa­tion. Après d’in­ter­mi­nables négo­cia­tions, il fut conve­nu que l’a­mende infli­gée aux frau­deurs serait annu­lée à condi­tion que soit créée une cave appro­vi­sion­née par des Calvados ayant satis­fait à toutes les obli­ga­tions d’u­sage. Le Comte Louis de Lau­ris­ton s’en­ga­gea à réa­li­ser le projet.
En 1962, le Comte Louis de Lau­ris­ton crée Les Chais du Verger Nor­mand à Dom­front pour assu­rer la com­mer­cia­li­sa­tion des Calvados pro­duits par les fer­miers du Domfrontais.
En 1992, les Chais du Verger Nor­mand s’as­so­cient à CHRISTIAN DROUIN S.A. pour l’é­la­bo­ra­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion de leurs Calvados, poirés, cidres et pom­meau. Dans le cadre de cet accord, Louis de Lau­ris­ton a concé­dé la marque « Comte Louis de Lau­ris­ton » à CHRISTIAN DROUIN en y met­tant une condi­tion : la qua­li­té du Calvados doit être irréprochable.
En 2008, Guillaume Drouin suc­cède à Mau­rice Che­vret à la Pré­si­dence de la cave.
Située à Dom­front dans l’Orne, le cave pro­pose des visites gra­tuites pour les visi­teurs indi­vi­duels d’environ 25min et payantes pour les groupes de plus de 20 per­sonnes sur le secret de la confec­tion des Calvados d’assemblage, des mil­lé­simes (spé­cia­li­té de la maison), de Pom­meau, poirés et cidres bouchés.
A l’issue de votre visite ponc­tuée d’une dégus­ta­tion de nom­breux pro­duits Louis de Lau­ris­ton vous aurez la pos­si­bi­li­té de repar­tir avec un échan­tillon de la richesse de ces chais en arpen­tant la boutique.

Pour poursuivre votre visite, vous devez avoir l'âge légal autorisé pour acheter ou consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.

Nous utilisons des cookies pour mesurer l’audience. En entrant, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.

L'abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération