Comment déguster le
Pommeau de Normandie ?

Riche et gour­mand, le Pommeau se boit bien frais : à l’a­pé­ri­tif, au cours d’un repas, ou à la fin, comme un vin doux natu­rel. Son onc­tuo­si­té en fait le par­te­naire idéal des bar­ten­ders et des cui­si­niers en herbe.

Le Pommeau de Normandie présente un incroyable équilibre de saveurs. Il est le fruit de ce subtil assemblage entre la profondeur du Calvados et la fraîcheur du jus de pommes.

La mis­telle pré­sente une véri­table com­plexi­té aro­ma­tique : on peut dis­cer­ner des notes frui­tées, empy­reu­ma­tiques, voire épi­cées et boi­sées grâce à l’é­le­vage en fûts de chêne français.

Brillant et lim­pide, sa robe est de cou­leur ambré, aca­jou. Le Pommeau de Normandie révèle un sub­til équi­libre entre dou­ceur, aci­di­té et amer­tume et se carac­té­rise par une palette aro­ma­tique très riche : amandes, fruits confits, pru­neaux ou cacao.

Sa tem­pé­ra­ture idéale de ser­vice est de 8 à 10° afin d’en appré­cier toute la ron­deur et ses saveurs frui­tées, avec ou sans gla­çon, selon la sai­son et les pré­fé­rences de chacun.

Le Pommeau de Normandie se boit bien frais.

Au cours des repas, sa per­son­na­li­té sublime un foie gras, accom­pagne idéa­le­ment le melon, un fro­mage per­sillé, la tarte aux pommes ou les des­serts au chocolat.

A la fin d’un dîner, on l’appréciera éga­le­ment comme un « vin de conver­sa­tion », siro­té en petites gor­gées, accom­pa­gné d’une tuile au cho­co­lat noir.

La dou­ceur du Pommeau se décline aus­si en cui­sine, au cœur des sauces des viandes et des pois­sons, pour réa­li­ser un sirop, une vinai­grette, par­fu­mer une salade de fruits ou une crème anglaise.

Le Pommeau de Normandie s’apprécie enfin, en cock­tail, dans des longs drinks rafraî­chis­sants et audacieux.

Pour poursuivre votre visite, vous devez avoir l'âge légal autorisé pour acheter ou consommer de l'alcool. S'il n'existe pas de législation à cet égard dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.

Nous utilisons des cookies pour mesurer l’audience. En entrant, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.

L'abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération